Emploi saisonnier et logement

Recruteurs, proposez un emploi saisonnier logé. Avec un logement, attirez les meilleurs candidats dans votre camping : conseils pratiques et infos utiles.

Loger ses employés n’est pas une obligation pour un employeur. Il faut néanmoins noter que l’emploi saisonnier logé est particulièrement attractif et vous aidera à recruter avec beaucoup plus de facilités.

Les avantages de l’emploi saisonnier camping logé

En saison, les prix des logements atteignent parfois des sommets. L’emploi avec logement fourni est donc particulièrement prisé par les saisonniers pour éviter de dépenser une partie trop importante de leur salaire dans leur hébergement.

En proposant un emploi saisonnier logé, vous augmentez ainsi considérablement vos chances d’attirer des profils intéressants.

Notez également qu’un saisonnier que vous ne logez pas ira peut-être se loger chez vos concurrents, ce qui n’est pas nécessairement dans votre intérêt. Vous pourriez aussi tout simplement avoir des désistements de dernière minute, un candidat ne trouvant pas de logement ne se présentera pas au début de la saison.

D’autre part, un saisonnier logé bénéficie d’une meilleure qualité de vie et peut notamment profiter de plus longues nuits de sommeil. L’emploi saisonnier logé encourage ainsi la réalisation d’un travail de meilleure qualité.

Fournir le logement à vos saisonniers sera d’autant plus facile si votre camping n’a pas un taux d’occupation à 100% sur la saison. Vous pourrez alors mettre à leur disposition un mobil-home, ou un espace camping avec salle commune pour les repas, qui aura l’avantage de rapprocher vos employés pour encourager un meilleur esprit d’équipe.

En développant cet esprit convivial et en maintenant une ambiance de travail positive, il n’est pas rare de voir des employeurs réunir chaque année la même équipe pour la pleine saison. Avoir cette possibilité permet d’économiser un temps considérable sur les habituels process de recrutement et de formation du personnel.

La fidélisation de votre personnel saisonnier constitue donc un axe extrêmement important de votre stratégie de développement. Et celle-ci passe aussi par l'hébergement de votre personnel.

Les modalités de l’emploi avec logement fourni

Fournir un logement à titre gratuit revient à proposer un avantage en nature. Ce type d’avantages est soumis à des cotisations sociales qui devront être reversées à la Sécurité sociale.

Il est possible de l’estimer à partir de sa valeur locative. Cette méthode est peu retenue, car indexée sur la taxe d’habitation.

Autrement, l’employeur peut procéder à une évaluation forfaitaire, en prenant en compte la rémunération du saisonnier (salaire brut mensuel) et le nombre de pièces principales mises à sa disposition.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise au moment de la restitution du logement, il est préférable de rédiger une annexe spécialement dédiée et de la joindre au contrat de travail. Ce type d’annexe vous permettra de réaliser un état des lieux afin d’encourager votre employé à restituer le logement en bon état. Il est par ailleurs possible de fixer une caution d’un montant raisonnable afin de disposer d’une garantie supplémentaire. Vous devrez alors remettre un reçu au salarié.

L’emploi saisonnier logé : quelques règles à respecter

L’emploi avec logement fourni est soumis à plusieurs articles du Code du travail, parmi lesquels il est bon de retenir certaines règles importantes.

Il est, par exemple, interdit de loger du personnel dans des locaux affectés à un usage industriel ou commercial.

Les dortoirs ne doivent être occupés que par des personnes de même sexe, à l’exception des couples qui devront disposer de leur propre chambre.

Vous ne pouvez par ailleurs pas loger plus de six personnes dans une même pièce. Les lits doivent être espacés de 80 cm minimum. Par ailleurs, il est interdit d’installer des lits superposés.

Pour davantage d’informations, reportez-vous aux articles R4228-26 à R4228-37 du Code du travail.


Votre opinion