Connexion / Inscription

Nouveau confinement : et les campings ?

Quelles sont les règles à appliquer, quels impacts sur les campings et de quelles aides peuvent bénéficier les campings.


Suite à l'annonce par le président de la république d'un nouveau confinement à compter du 30 Octobre 2020. Les campings sont à nouveau impactés.
Certes dans une moindre mesure, les vacances de la Toussaint sont passées et bon nombre de campings ferment leurs portes pour l'hiver. Néanmoins un certains nombre de campings sont encore ouverts (résidentiels, caravaneige, ....) ou n'ont pas encore fermés.

Voici les règles imposées :
  • Les clients encore présents pour les vacances de la Toussaint (ou dont le départ était prévu après le 01/11) devront partir au plus tard le dimanche 1er Novembre pour regagner leur domicile (tolérance),
  • Les clients résidentiels peuvent choisir de se confiner dans le camping (sauf si le camping ferme avant la fin du confinement),
  • Les travailleurs en déplacement (ouvriers, saisonniers, étudiants en alternance, personnel médical…) pourront rester jusqu’à la date de fermeture officielle de l’établissement.
  • Les personnes qui vivent dans leur camping-car et toutes les personnes qui résident dans l’établissement (domicile principal) peuvent rester.

Quels impacts sur les campings pour ce nouveau confinement

Au delà de la période de confinement annoncée, de nombreux campings anticipent un début d'année très compliqué, les réservations débutant habituellement après noël pourrait bien être différées, dans l'attente de l'évolution de la situation...
Les campings caravaneige risquent notamment de voir la saison d’hiver très impactée, et viendrons donc s'ajouter à la liste des entreprises dont la baisse du chiffre d'affaire nécessite une aide de l'état.

Quelles aides pour les campings ?

Les campings en tant qu’entreprises du secteur du tourisme (secteurs S1) peuvent bénéficier de plein droit des mesures d'aides annoncées par l'état et en particulier du "Plan tourisme" :

  • Délais de paiement de leurs impôts directs (hors TVA et prélèvements à la source).
  • Échéance de taxe foncière reportée de 3 mois
  • Prise en charge à 100% de l'activité partielle jusqu'à fin 2020
  • Pour les entreprises qui justifient d’une perte supérieure à 50% de chiffre d’affaires, versement d'une aide jusqu’à 1 500 euros par mois.
  • Pour les entreprises qui justifient d’une perte supérieure à 70% de chiffre d’affaires, versement d'une aide jusqu’à 10 000 euros par mois.
  • Exonération des cotisations sociales dues pendant toute la période de fermeture ou de restriction

Votre opinion