Convention de travail HPA

Comme toute entreprise, vous dépendez d'une convention collective.

En tant que "Terrain de camping" vous dépendez donc de la convention collective HPA en vigueur depuis Juin 1993.

Voici un rappel des points principaux :

Classification des emplois au sein d'un camping.

On distingue 6 catégories d'emploi qui déterminent le coefficient hiérarchique de salaire :
Les coefficients hiérarchiques indiquent le salaire minimal au moment de l'embauche en fonction de l’expérience et de la formation du salarié

Catégories Personnel concernéCoefficients
1 Personnel d'accueil sans tâche administrative.100 à 115
2 Employé non qualifié affecté au bar, restaurant ou commerces annexes 105 à 135
3 Employé administratif, accueil minimum trilingue, animation, employé qualifié, ouvrier d’entretien qualifié 120 à 170
4 Les agents de maitrise titulaires d'un CAP, BEP, Bac Pro et/ ou expérience équivalente (VAE) 171 à 200
5 Cadres non dirigeants (cadre sans équipe ou cadre confirmé avec équipe) justifiant d'un diplôme supérieur ou expérience équivalente. 205 à 220 (225 à 250 pour les cadres confirmés)
6 Cadres dirigeants possédant une large autonomieEn fonction de l'importance du camping :
- jusqu'à 200 emplacements : de 225 à 250
- de 201 à 400 emplacements: de 255 à 270
- plus de 400 emplacements : de 280 à 300

Les salaires

Les salaires mensuels minimaux bruts (base 151,67 heures, soit 35 heures hebdomadaires) sont calculés de la manière suivante :

Salaire indice 100 + ([CH - 100 ] x VP)

Sachant que :
CH = coefficient hiérarchique
VP = valeur du point (depuis le 1er Octobre 2015 : 4,82 €)
Indice 100 depuis le 1er Octobre 2015 : 1458,7 €

Exemple pour un employé d'accueil au coefficient 115:
1458,7 + ([115-100] x 4.82) = 1531 €

Durée du temps de travail

le temps de travail est de trente-neuf heures pour tous les salariés employés à plein temps, mais aussi pour certains postes de travail a temps partiel.


Heures supplémentaires

Le nombre d'heures supplémentaires autorisées (sans avoir à demander l'autorisation préalable auprès de l'administration) est fixé à 180 heures.


Jours / temps de repos

Le temps de repos entre 2 jours de travail est fixé pour l'ensemble du personnel à 11 heures consécutives.
Jours de repos : Les salariés bénéficient d'un jour et demi consécutif ou non, qui ne tombe pas forcément le dimanche.

Coupures journalières

Compte tenu de la nature de certains emplois (animation, entretien, ménage...) et de l’ouverture des services à la clientèle, la durée des coupures journalières pourra être supérieure à 2 heures et leur nombre supérieur à 1.
(dans la limite de l’amplitude journalière de travail).

Dans ce cas, sauf accord de l'employé l’entreprise doit garantir un travail continu d'une durée d'au moins 2 heures consécutives.
Une contrepartie est fixée à 6% du salaire mensuel brut.

En aucun cas, les coupures ne sauraient être considérées comme du temps de travail effectif, dès lors que les salariés sont libres de vaquer à leurs occupations personnelles.

Congés annuels

Les périodes de congés pourront s'étaler du 1er mai au 30 avril avec la majoration normale de deux jours pour décalage des congés en dehors de la période du 1er juin au 30 septembre.

La convention précise les points cités précédemment mais aussi les règles concernant :
- La Période d'essai : de 15 jours à 3 mois (en fonction de la catégorie)
- Les procédures de licenciement
- Les modalités de démissions
- Retraite
- Formation
- ...


.

Votre opinion